Programmes éprouvés

pour aider les écoles à lutter contre la consommation de substances

QU'EST-CE QUE

LA PRÉVENTION, UNE QUESTION ?

Lancement de la Fondation Richard M. Fairbanks La prévention, ça compte en 2018 pour aider les écoles du comté de Marion à identifier, mettre en œuvre et maintenir des programmes éprouvés de prévention de la consommation de substances. Les programmes utilisés dans le cadre de l'initiative ont été choisis pour leur capacité démontrée à doter les étudiants de compétences qui non seulement les aident à éviter les drogues et l'alcool, mais qui contribuent également à améliorer leur réussite scolaire, leur assiduité, leur comportement en classe et leur bien-être social et émotionnel. De plus, il a été démontré que ces programmes réduisent l’intimidation et la violence.

À travers La prévention, ça compte, la Fondation a engagé plus de $13,5 millions sur quatre ans pour mettre en œuvre des programmes de prévention fondés sur des données probantes dans les écoles publiques du comté de Marion (réseau traditionnel, à charte et d'innovation) et privées accréditées de la maternelle à la 12e année.

Une liste des 27 La prévention, ça compte les bénéficiaires et les programmes qu’ils ont mis en œuvre est disponible ici.

Les programmes de prévention fondés sur des données probantes aident les élèves à éviter la consommation de substances et à améliorer également d’autres résultats :

66%

MOINS PROBABLES DE COMMENCER À CONSOMMER DE L'HÉROÏNE, DU CRACK ET DE LA COCAÏNE*

28%

MOINS PROBABLES DE FUMER À LONG TERME**

66%

MOINS PROBABLES DE CONSOMMER DE LA MARIJUANA À LONG TERME**

15%

ABSENTÉISME FAIBLE***

51%

DES SCORES EN MATHÉMATIQUES PLUS ÉLEVÉS AUX TESTS D'ÉTAT***

18%

PLUS PROBABLE D'OBTENIR UN DIPLÔME D'ÉCOLE SECONDAIRE*

41%

PLUS PROBABLES DE FRÉQUER UN COLLÈGE*

32%

BAISSE DE LA DÉLINQUANCE**

26%

BAISSE DANS LES COMBATS**

*Jeu de bon comportement PAX, **Formation LifeSkills, ***Action positive

IMPACT DU PROGRAMME ET LEÇONS APPRISES

IMPACT DU PROGRAMME

À l'échelle, La prévention, ça compte Le financement a servi 27 districts scolaires d'Indianapolis, réseaux d'écoles à charte et écoles individuelles dans la prestation de programmes de prévention éprouvés dans 159 écoles, touchant plus de 83 400 élèves chaque année.

Tous les programmes mis en pratique à travers le La prévention, ça compte Ces initiatives se sont révélées efficaces pour prévenir la consommation de substances ou pour développer des compétences qui ont démontré leur efficacité dans la prévention de la consommation de substances. À mesure que les bénéficiaires poursuivent leur mise en œuvre efficace, ces programmes de prévention permettront aux étudiants d’acquérir des compétences leur permettant d’éviter la consommation de substances plus tard dans la vie.

Les résultats comprennent :

96%

des bénéficiaires ont signalé des impacts positifs du programme.

75%

des responsables de la mise en œuvre (c'est-à-dire les enseignants ou les conseillers enseignant le programme) ont estimé que le programme avait amélioré la conscience de soi des élèves.

74%

des responsables de la mise en œuvre ont estimé que le programme avait amélioré la conscience sociale des étudiants.

71%

des responsables de la mise en œuvre ont estimé que le programme avait amélioré l'autogestion et l'autorégulation des étudiants.

70%

des responsables de la mise en œuvre ont estimé que le programme avait amélioré les compétences relationnelles des étudiants.

LEÇONS APPRISES

Au cours de la mise en œuvre du programme sur quatre ans, la Fondation Fairbanks a identifié des enseignements clés sur la mise en œuvre efficace du programme. Ces leçons clés, qui sont résumées ci-dessous et expliquées en détail dans le La prévention, ça compte document de synthèse du programme, inclure:

  • Il est important de sélectionner un programme qui correspond bien aux étudiants. 
  • Le personnel du programme doit être déterminé et adaptable. 
  • La formation des responsables de la mise en œuvre est essentielle. 
  • Une planification, un suivi et un retour d’information efficaces contribuent à une mise en œuvre de haute qualité. 
  • Les adaptations peuvent aider les éducateurs à intégrer les programmes dans leur culture et à répondre aux besoins des élèves, mais il est important de mettre en œuvre le programme tel qu'il a été conçu. 
  • Le financement externe est particulièrement essentiel lors du démarrage de programmes.
  • Pour pérenniser un programme, il est essentiel de l’intégrer à la culture scolaire et aux opérations quotidiennes.
  • Les bénéficiaires ont cultivé l’adhésion des écoles et des districts, ce qui a accru les chances de durabilité.

Pour en savoir plus sur l'impact du programme et sur la manière dont les leçons apprises peuvent être utilisées par les administrateurs scolaires et d'autres éducateurs pour mettre en œuvre des programmes efficaces de prévention de la consommation de substances, lire le résumé du programme.

SUBVENTIONS ACCORDÉES


Les subventions ont été accordées en deux étapes :

SUBVENTIONS DE PLANIFICATION

Des subventions de planification allant jusqu'à $40 000 ont été mises à la disposition des écoles du comté de Marion pour en savoir plus sur les programmes de prévention fondés sur des données probantes et élaborer des plans détaillés pour une mise en œuvre efficace. Les subventions de planification étaient accordées sur une base non compétitive, ce qui signifie que toutes les écoles qui répondaient aux critères d'éligibilité et postulaient recevaient une subvention de planification.

Quarante-quatre écoles ont reçu des subventions de planification en mars 2018 et ont eu accès à l'assistance d'experts pour les aider à élaborer des plans détaillés de mise en œuvre de programmes de prévention fondés sur des données probantes.

SUBVENTIONS DE MISE EN ŒUVRE

Les bénéficiaires de subventions de planification pouvaient demander un financement de trois ans pour mettre en œuvre leur plan de programme de prévention fondé sur des données probantes. Cette étape était compétitive, ce qui signifie que les subventions étaient accordées de manière sélective aux écoles qui élaboraient un plan complet et réaliste pour mettre en œuvre des programmes de prévention et maintenir ces programmes à long terme.

La Fondation a mis en contact les bénéficiaires de subventions de planification avec des experts en prévention qui ont fourni des conseils gratuits, étape par étape, pour les aider à : 1) identifier le programme de prévention éprouvé qui répond le mieux aux besoins des élèves, du personnel et de l'environnement scolaire de chaque candidat et 2) élaborer un plan pour mise en œuvre durable.

Dans leurs candidatures, réussies La prévention, ça compte Bénéficiaires de subventions de mise en œuvre :

  • A souligné les nombreux défis auxquels les élèves sont confrontés à l'intérieur et à l'extérieur de leur école et a démontré un engagement à soutenir la santé physique et émotionnelle des élèves à mesure qu'ils grandissent.
  • A fait preuve d'un engagement à mettre en œuvre des programmes de prévention de la consommation de substances fondés sur des données probantes, en concevant et en élaborant des plans de mise en œuvre détaillés et réalistes qui reflètent une compréhension des programmes qui fonctionnent le mieux pour leurs élèves, leur personnel et leur environnement scolaire.
  • A exprimé sa volonté de contrôler l'efficacité des programmes par le biais de l'évaluation.

La Fondation a accordé des subventions de mise en œuvre à vingt-sept districts scolaires, réseaux d'écoles à charte et écoles individuelles pour qu'ils mettent en œuvre des programmes de prévention éprouvés dans leurs écoles. En avril 2021, la Fondation a invité les bénéficiaires à postuler pour une subvention d'un an. La prévention, ça compte prolongation des subventions pour minimiser l’impact à long terme de la COVID-19 sur les programmes de prévention, contribuer à solidifier la mise en œuvre des programmes et renforcer la planification de la durabilité.

Pour un résumé des bénéficiaires qui ont mis en œuvre des programmes à travers La prévention, ça compte, veuillez consulter le liste des questions de prévention Récipiendaires des prix de mise en œuvre et d’extension de subvention.

SOMMET DE LA JEUNESSE SORTANT PLUS FORT (OUI !)

Pour aider les éducateurs à planifier, mettre en œuvre et maintenir des programmes de prévention de la consommation de substances et de santé mentale, la Fondation Richard M. Fairbanks a co-organisé le Sommet Les jeunes émergent plus forts (OUI !) le 14 juin 2023. Plus de 325 chefs d'établissement, éducateurs et partenaires philanthropiques de l'Indiana ont passé la journée à discuter des moyens de soutenir le bien-être et la réussite des élèves.

Résultats et enseignements tirés du projet de la Fondation Fairbanks La prévention, ça compte Cette initiative a été mise en évidence lors de l'événement. Le personnel de la Fairbanks Foundation a dirigé le contenu du Sommet conçu pour fournir des conseils aux bailleurs de fonds cherchant à soutenir des initiatives similaires, et La prévention, ça compte les bénéficiaires ont discuté des succès et des défis qu'ils ont rencontrés.

Le oui! Le sommet s'est tenu en partenariat avec le Département de l'Éducation de l'Indiana, le Division de la santé mentale et de la toxicomanie de l'Indiana, le Fondation Santé de La Porte, et Services de santé du Centre-Nord qui ont un engagement commun à lutter contre la crise de la santé mentale et de la toxicomanie chez les jeunes.

RESSOURCES

Pour des ressources ou des informations supplémentaires liées au La prévention, ça compte planning or grants process, please contact Operations@RMFF.org.

La prévention, ça compte Présentation et objectif

La prévention, ça compte Résumé de l’impact du programme et des leçons apprises

Financer et mettre en œuvre des programmes de prévention efficaces fondés sur des données probantes

La prévention, ça compte Évaluation finale

La prévention, ça compte Rapports d'évaluation et leçons apprises, années 1 à 3

Ces documents fournissent les rapports d'évaluation annuels de RTI International, ainsi que les enseignements tirés par la Fondation au cours de chaque année d'activité. La prévention, ça compte mise en œuvre.

La prévention, ça compte Guide du programme fondé sur des données probantes

La prévention, ça compte Lignes directrices en matière de financement

La prévention, ça compte pour les parents

fr_FRFrançais
Questions universitaires is the Fairbanks Foundation's $15 million initiative to increase the number of Marion County high schoolers who enroll in college. Learn more.
Ceci est le texte par défaut pour la barre de notification